Thanatopracteur, le métier

Pourquoi suivre une formation thanatopracteur ?
Le thanatopracteur pratique des soins de conservation et de présentation sur les corps des personnes décédées afin de rendre aux défunts une expression naturelle.Son travail est essentiel pour permettre aux proches d’avoir une dernière vision dédramatisée du défunt.
Les objectifs de la formation : Préparer au concours pour l’obtention du Diplôme national de Thanatopraxie (nécessaire pour bénéficier de l’habilitation prévue à l’article L.2223-23). Le thanatopracteur doit obligatoirement être détenteur du diplôme national de thanatopraxie (selon l’article 19 de la loi 93-23 du 8 janvier 1993). Acquérir les connaissances et pratiques pour préparer à l’exercice du métier de Thanatopracteur.

formation-thanatopracteur

les piliers de la formation présentiel

FORMATION PRÉSENTIEL = PARCOURS COLLECTIF

thanatopracteur, tout savoir !

Le métier de Thanatopracteur

Le thanatopracteur œuvre le plus souvent seul, dans les chambres funéraires ou parfois au domicile du défunt.

Il va déshabiller, nettoyer et désinfecter le corps du défunt avant d’injecter un produit de conservation à base de formaldéhyde qui stoppe l’évolution des bactéries et ralentit la décomposition des tissus.

Par la suite, il rhabille le défunt et le maquille avec des cosmétiques adaptés pour le rendre présentable lors de l’exposition en salon funéraire ou au domicile de la famille.

Les aptitudes professionnelles du thanatopracteur :

  • Préparation du défunt et du matériel
  • Soins de conservation et d’hygiène
  • Gestion des déchets de thanatopraxie
  • Soins de présentation
  • Connaissances en anatomie, biologie, chimie

Le conseiller funéraire travaille en étroite collaboration avec le thanatopracteur.

La réglementation

Formation en Blended Learning, alliant formation en présentiel et e-learning (à distance, via notre plateforme) :

  • 147 heures de formation en centre (soit 21 jours de formation en présentiel)
  • 168 heures de FOAD (formation à distance) : 164,5 heures en e-learning et 3,5 heures en classes virtuelles

                ➡️   Dont 41.5 heures de travaux, révisions et examens blanc à distance.

          Révision de fin d’année offertes (35 heures en visio).

Les modules de formation

  • Thanatopraxie / soins de conservation
  • Réglementation funéraire
  • Médecine légale
  • Hygiène, sécurité sanitaire, responsabilité
  • Ergonomie et manutention
  • Histologie, Anatomie, Physiologie
  • Éléments de gestion des entreprises 
  • Sciences humaines de la mort, psychosociologie du deuil
  • Reprise transversale des modules et révisions

Pour la formation thanatopraxie théorique  : ​

  • La formation est ouverte à tout public majeur, demandeur d’emploi ou salarié.
  • Un niveau Baccalauréat est obligatoire ( BAC ou niveau 4 validé)
  • Observation d’un soin de conservation
  • Grande maîtrise de ses émotions, savoir faire preuve de tact et de discrétion, bon équilibre psychologique, grande autonomie, être rigoureux et organisé.
  • Pour accéder aux modules à distance vous devez obligatoirement avoir à disposition un ordinateur, une webcam, un micro, une connexion internet, un scan, une imprimante et être capable de télécharger ou d’uploader un fichier sur internet.

Pour la formation thanatopraxie pratique: ​

  • Être reçu à l’examen théorique et classé en rang utile. Pour s’inscrire à l’examen, une attestation de fin de formation théorique datant de moins de cinq ans doit être présentée.

Le diplôme de thanatopracteur 

La formation prépare au concours pour l’obtention du Diplôme national de Thanatopraxie, nécessaire pour bénéficier de l’habilitation prévue à l’article L.2223-23 et obligatoire pour exercer selon l’article 19 de la loi 93-23 du 8 janvier 1993.

Le concours est organisé par le Ministère de la Santé une fois par an en janvier. Il se compose de deux épreuves : 

Une épreuve écrite d’une durée de 6 heures, notée sur 200 points :

  • Thanatopraxie (65 points)
  • Réglementation funéraire (25 points)
  • Gestion des entreprises (10 points)
  • Sciences humaines de la mort, éléments de déontologie et d’éthique (15 points)
  • Hygiène, sécurité sanitaire et responsabilité (30 points)
  • Ergonomie et manutention (5 points)
  • Médecine légale (20 points)
  • Anatomie et physiologie élémentaire (30 points)

Une évaluation de la formation pratique en entreprise, notée sur 400 points :

  • Réalisation de 75 opérations de soins de conservation complets (dans un délai de 6 à 12 mois)
  • Mise en pratique d’un soin complet en autonomie face au jury d’évaluation 

La formation thanatopracteur chez Nova Formation

  • Un animateur principal, véritable professionnel du funéraire conjuguant expérience métier et maîtrise de la pédagogie. Chaque animateur NOVA FORMATION suit un cursus « formation de formateurs » annuellement.
  • Le responsable de formation, interlocuteur unique, en charge de l’inscription, du financement, de l’organisation et du bon déroulement de l’action de formation et de son diplôme.
  • Un chargé de formation digitale dédié au support technique de l’apprentissage en ligne.
  • Le traitement sous 3 jours ouvrés maximum de votre demande d’inscription.

Les débouchés de la formation thanatopracteur

Les titulaires du diplôme national de thanatopracteur peuvent exercer soit en indépendant, soit comme salariés d’une structure.

Le Répertoire National des Certifications (RNCP) des formations

Le thanatopracteur doit obligatoirement être détenteur du « DE- Diplôme National de THANATOPRACTEUR » (selon l’article 19 de la loi 93-23 du 8 janvier 1993). Ce diplôme est inscrit au RNCP 38541 valable jusqu’au 1er janvier 2029  (Certificateur: Ministère de la Santé)

Les dates de formation thanatopracteur

Sep 2024

<strong>Formation Thanatopraxie Gallargues Septembre 2024</strong><em> 09/09/24 au 07/11/24</em><br /><strong>Formation Thanatopraxie Mérignac Septembre 2024</strong><em> 16/09/24 au 15/11/24</em><br />

Sep 2024

<strong>Formation Thanatopraxie Gallargues PRF Septembre 2024</strong><em> 02/09/24 au 20/11/24</em><br />

Thanatopracteur, ses missions

La préparation du défunt peut être une étape essentielle pour les familles dans leur travail de deuil, mais elle n’est pas obligatoire.

Dans le cas où une famille a fait une demande de soins pour son défunt, ils sont réalisés par un thanatopracteur qui intervient sur le corps pour rendre au mort un aspect présentable et de limiter la décomposition du corps. C’est un acte qui demande à la fois des connaissances en anatomie et en biologie, mais aussi un respect de la personne et de sa dignité. Le thanatopracteur est spécialement formé à ces gestes afin de réaliser les soins avec éthique.

Le thanatopracteur travaille directement au contact des corps et des liquides biologiques. Il se doit de respecter les normes d’hygiène et de sécurité pour éviter la transmission de maladies. Il doit prendre toutes les mesures nécessaires pour se protéger, ainsi que protéger les autres personnes présentes dans les locaux.

Il est donc important que les thanatopracteurs respectent les règles en vigueur qui sont régies par la réglementation de sécurité sanitaire dans les établissements de santé, comme indiqué sur le site du ministère de la santé. Ils doivent également respecter les règles sur le port des EPI et la gestion des déchets DASRI.

Les soins de thanatopraxie existent pour répondre aux attentes de familles qui souhaitent pourvoir veiller un défunt ou avoir une dernière image apaisée avant les funérailles.

Le thanatopracteur peut se référer à une photo transmise par la famille pour pouvoir fixer les traits du défunt et lui rendre une apparence naturelle. Il utilisera des cosmétiques adaptés et ainsi pourra restituer un corps donnant une belle dernière image à la famille.

La restauration faciale est une technique utilisée par les thanatopracteurs pour restaurer le visage d’un défunt à la suite d’un important traumatisme. C’est un geste important pour les familles en deuil qui souhaite se recueillir une dernière fois.